Archive for the ‘Résistance’ Category

JO de Londres 2012

août 13, 2012

Publicités

Nucléaire non merci !

mars 14, 2011

Encore un rallye inutile

octobre 2, 2010

Article paru dans l’édition du Samedi 2 Octobre 2010

« Strasbourg est tenue d’« accueillir » (sic) la plus nocive de toutes les manifestations prétendument sportives, un rallye automobile dont le départ et l’arrivée sont prévus en plein secteur piéton et autres zones de rencontre !  (…) Depuis sa naissance, la course automobile a partie liée avec les groupes industriels qui la promeuvent et sans laquelle elle ne pourrait exister. Entrent en compétition des firmes commerciales en quête de valorisation publicitaire, ce qui explique en retour les …

* MM. Maurice Blanc, Yann Bugeaud, William Gasparini, Pierre Hartmann, Roland Pfefferkorn, Maurice Sachot, Stéphane Vuilleumier.

La suite ici

Cavanna et le rallye Dakar

janvier 7, 2010

Paris-Dakar. Cette sarabande de noceurs sous le nez des africains crevant la faim, cet épais cirque publicitaire tonitruant de laideur agressive et de triomphale connerie, cette merdeuse fantasia des beaufs à safari qui se paient du frisson de luxe sous l’oeil des caméras, cette course en sac motorisée remueuse de pognon à la pelle…

– Oh, eh, dis, tu vois tout en noir. N’oublie pas, les négros de par là, pour eux nos déchets sont des trésors. Le moindre bout de ferraille tout rouillé, ils en font des objets très ingénieux, t’as pas idée. Des doigts de fée. Avec une capsule de bière ils te forgent un couteau à six lames, dans deux boîtes de sardines ils se taillent une paire de sandales… Paris-Dakar est une bénédiction pour ces primitifs à l’âme d’enfant. Sans compter les chouine-gommes et les cigarettes. Et puis, ça attire l’attention du monde civilisé sur la détresse du Tiers Monde, c’est pas rien ça.

Hmmm… Moi, je persiste à ne voir qu’une armada de repus qui s’emmerdent (ou qui se remplissent les poches), à qui il faut du risque et de l’émotion forte pour que la vie soit supportable, et qui pour cela se foutent pas mal de ravager ce qu’ils appellent pourtant avec des yeux de merlans frits les « cultures » locales si respectables, si sacrées, une cavalcade arrogante promenant cyniquement sous les nez des Africains la muflerie, la futilité, l’avidite et le mépris des « civilisés ».

(Cavanna, extrait de « La belle fille sur le tas d’ordures »)

Identité Nationale

janvier 5, 2010

Dakar : la course macabre

janvier 5, 2010

Le regretté Philippe Noiret avait longtemps auparavant, à la télé et quasiment en prime time, qualifié le Paris-Dakar d’obscène. Le journaliste qui l’interviewait, Guillaume Durand, avait été assez estomaqué. Plus tard, on ne retiendra de cette course que le nombre de morts qu’elle aura occasionnées.

Source : Langue sauce piquante

TAXE CARBONE : ET LE RALLYE DAKAR ?

janvier 5, 2010

Les 552 concurrents de ce rallye auront un bilan carbone supérieur à 20.000 tonnes de CO2.
Après l’échec irresponsable de COPENHAGUE et l’annulation de la taxe carbone par le Conseil Constitutionnel, ce rallye débute l’année 2010 de façon aussi stupide que provocatrice.
La médiatisation de cette manifestation « sportive », diffusant un modèle où la vitesse, la puissance motorisée et le gaspillage énergétique sont érigés en modèle, montre l’étendue de l’hypocrisie de ceux qui participent à cet événement.

Après avoir du s’exiler d’Afrique, ce rallye tente d’exporter un « modèle » occidental que COPENHAGUE aurait dû remettre en cause. Dans le contexte de crise climatique, ce rallye pour parvenus est un anachronisme, une arrogance symbole et symptôme d’une société incapable de mettre en cohérence le dire et le faire.

Plus près de nous et de notre responsabilité, cela pose la question des soutiens publics à des rallyes du même type en Bourgogne, dont Europe Ecologie Bourgogne demande la suppression. Il en est de même pour les circuits automobiles (Magny-Cours, Prenois, circuit de Bresse…) dont on ne nous dit pas si leurs gaspillages seront soumis à la nouvelle taxe carbone… comme les grosses entreprises polluantes qui en avaient été exonérées.

Europe Ecologie Bourgogne propose que les fonds publics ainsi économisés soient affectés à un pôle de recherche pour une voiture propre (pas électrique, qui est un leurre ) qui ferait la transition avec des services publics de transports plus efficaces et couvrant le territoire.

Europe Ecologie Bourgogne ne transigera pas sur un des points forts de son programme : « Avoir une gestion éthique et équitable des fonds publics ».

T.GROSJEAN

Site : www.bourgogne.regions-europe-ecologie.fr

20000 tonnes de CO2 pour 17 jours de course

janvier 4, 2010

Le 1er janvier 2010, départ d’Amérique du Sud du rallye Dakar dont le bilan carbone est estimé, par Agir pour l’Environnement à plus de 20000 tonnes de CO2 pour 17 jours de course.

Génération Ecologie demande l’arrêt du rallye Dakar

janvier 4, 2010

Après l’Afrique, le Dakar sème la mort en Argentine

Génération Ecologie qui s’était battue aux côtés du « Collectif Action pour les Victimes Anonymes du Dakar » s’était réjouie de l’arrêt de cette course en Afrique du Nord et en Afrique sub-saharienne.

Aprés avoir détruit les pistes des contrées africaines, après avoir pollué sans contre partie, après avoir tué des villageois africains sans émettre plus que cela des regrets auprès des familles, le rallye raid infernal a traversé l’océan atlantique pour porter le désastre en Argentine et au Chili.

Combien de temps encore cette course qui n’apporte plus rien à l’innovation automobile va-t-elle continuer à détruire la biodiversité, à polluer des régions désertiques, à tuer des hommes, des femmes ou des enfants, cela pour que quelques trois cents pilotes assouvissent leur pulsion de vitesse.

Génération Ecologie demande l’arrêt du Paris Dakar et de toutes les courses de Rallye Raid dans le monde, lance un appel à la population Française et Européenne à boycotter tous les sponsors qui sont complices de ces méfaits.

Michel VERNA
06 11 84 42 78
michel.verna@gmail.com

Source

La ligne Dakar-Niger : une résistance exemplaire

mai 22, 2007

25mailavoieestlibre.gifA l’occasion de la venue en France de Tiécoura Traoré, président fondateur du Cocidirail, un collectif citoyen contre la privatisation du rail au Mali, les associations ATTAC (groupe Afrique), CADTM, SURVIE (Paris Ile de France) et SUD RAIL vous invitent a participer à la projection du film de Vincent Munié « La voie est libre » en ouverture d’un débat sur les résistances aux privatisations.

Vendredi 25 mai 2007
Début de la soirée à 19h30
Film « La voie est libre » de Vincent Munié à 20h – Débat à 21h

au Centre culturel La Clef/Cinéma Images d’ailleurs
21, rue de La Clef, Paris 5e
métro Censier-Daubenton

Au Nord comme au Sud, la privatisation des services publics renforce précarité et pauvreté, détruit les sociétés.

Construite sous la colonisation, dans le cadre des travaux forcés, la ligne Dakar-Niger qui relie le Sénégal au Mali a été bradée en octobre 2003 à un consortium canado-français. Depuis, de nombreux repreneurs se sont succédés, au fur et à mesure du développement du fret de marchandises. Le trafic voyageur, lui, a été totalement sacrifié et les conséquences de cette privatisation sont dramatiques pour les populations.

Autour du film « La voie est libre » qui retrace l’histoire de cette voie de chemin de fer séculaire jusqu’à sa privatisation, Tiécoura Traoré,
licencié brutalement pour avoir créé un collectif citoyen contre la privatisation, témoignagera des résistances sociales au Mali et au Sénégal et des nécessaires solidarités à construire ou à renforcer.

« La voie est libre » a reçu le prix du festival Cinérail en février 2007 à Paris.
Produit par France 3, sa diffusion par la chaîne est repoussée à… fin 2008.

Contact : 06-72-35-77-85

groupe-afrique@attac.orgfrance@cadtm.orgsurvie.pif@free.frfederation-sudrail@wanadoo.fr
Source : http://www.survie-france.org/article.php3?id_article=933