Archive for the ‘Morts’ Category

La mort fait partie du Dakar

janvier 16, 2011

La mort fait foncièrement partie du rallye Dakar, sans elle que serait cette course ?

Les lamentations de journalistes tentant de justifier ces « accidents malencontreux » sont ridicules, la destruction, le saccage, la pollution, le stress, la mort sont les ingrédients de ce jeux mécanico-médiatique de notre siècle.

Un automobiliste meurt dans un accident avec un concurrent du Dakar, Le Monde

Publicités

Toujours plus loin, toujours plus de morts…

février 14, 2009

Un peu plus d’un mois après la mort inexpliquée sur les pistes du Dakar du motard français Pascal Terry, sa compagne et son fils ont décidé de se tourner vers la justice française. Une plainte contre X pour homicide involontaire et pour non-assistance à personne en danger vient d’être déposée auprès du procureur de la République de Nanterre, Philippe Courroye. La famille soupçonne l’organisation du rallye de négligences dans l’assistance apportée au concurrent.

La suite sur Le Figaro

Dakar 2007 : premier mort

janvier 9, 2007

Le pilote Sud-Africain Elmer Symons est mort dans un accident durant la 4ème étape du rallye. Un décès qui risque d’attiser la polémique sur le Dakar.

La suite dans le Figaro du 9 janvier 2007 avec un rappel des morts successif de cette course à l’argent. Ce pilote avait 30 ans.

Sur le site du Monde ces deux commentaires :

Hervé A.
09.01.07 | 20h52
Ce type d’accident est évidemment triste et stupide. La vie que cet homme mettait en jeu n’avait-elle d’autre valeur que de courir après des prouesses sans pudeur ? A quoi pense l’homme moderne lorsqu’il traverse ainsi des régions où le superflu n’est pas même une idée. Quelle misère cherche-t-il à fuir en passant non loin des terribles barrières anti émigration qui tuent tant de pauvres gens dans une quasi indifférence. Quelle traversée téméraire l’a assoiffé et affamé au point de de le tuer ?

PD
09.01.07 | 19h10Triste pour lui… Triste aussi et surtout pour les dizaines de gens, dont pas mal de gosses, qui se font faucher sans avoir rien demandé et dont on parle à peine. Le « Dakar » est un rally de la honte qu’il est grand temps de supprimer! Traverser des pays de misére au volan de grosses cylindrées… Aucun respect pour les Hommes ni pour l’environnement : comme disait Renaud : rien que des « connards sur la ligne de départ ». On n’est pas sorti de la mentalité coloniale!! L’A-Frique ne mérite pas ça!

Débat sur Libération « Faut-il continuer le Dakar ? »

Les commentaires.

un sponsor du rallye heureux

janvier 24, 2006

Le réseau immobilier Guy Hoquet sponsorise le rallye. On trouve sur leur site un compte rendu de la participation de leur équipe à la course. Il n’y est question que de classement, avaries, abandons ou autres.

Pas un mot sur les deux enfants morts… Juste ce petit commentaire en fin d’article

Bien plus qu’une course, le Dakar est une véritable aventure humaine faite de rencontres avec des populations, des pays, des paysages,… et soi-même.
De retour en France, les pilotes ont retrouvé les leurs, la tête pleine d’images et de souvenirs à partager.

D’autres s’en souviendront de cette saison 2005… et pour longtemps.

Pas de course en 2007

janvier 18, 2006

Les Verts demandent à ce qu’il n’y ai pas de course en 2007

DAKAR-2006 – LES VERTS DÉNONCENT UNE NOUVELLE FOIS LE DAKAR

PARIS, 17 jan, 18h23 (AFP) – Yann Wehrling, secrétaire national des Verts, a dénoncé mardi à l’occasion des voeux de son parti, l’organisation d’un rallye Dakar, estimant que c’est une « course indécente » et qu’il faut qu’il n’y ait pas d’édition 2007.

« La tuerie doit cesser, ça fait des années qu’on le demande », a déclaré M. Wehrling.

Le conseil national inter-régional des Verts, le week-end dernier, avait déjà donné son accord par acclamation à une demande similaire présentée par un membre du collège exécutif, Patrick Farbiaz, qui avait dénoncé « une véritable boucherie. »

Le rallye 2006 a été endeuillé par trois drames qui ont coûté la vie à deux garçons heurtés par des véhicules, vendredi et samedi, et au motard motard australien Andy Caldecott.

Malgré ces drames, le président du Sénégal Abdoulaye Wade, qui a assisté à la dernière étape sur les bords du Lac Rose, a estimé que le rallye-raid « est une très bonne chose », mais qu’il doit renforcer la sécurité pour éviter d’autres accidents mortels.

Rebonds de Libération

janvier 18, 2006

Dans les pages Rebonds de Libération du 18/01/2006, Maurice Mimoun est chef de service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique à l’hôpital Rothschild (Paris) parle de sa douleur du Dakar :

Vies foutues contre visage revu

Il y a quelques jours, un accident, mais le mot me semble tellement faible, une catastrophe infinie, un enfant est mort. Cet enfant ne demandait rien à personne et on n’a fait qu’un commentaire: «Le Dakar est endeuillé aujourd’hui, un enfant est mort percuté par une voiture» et, à la phrase suivante, «la prochaine étape sera…» et on cite le nom du vainqueur.

Il y a d’un côté ceux qui clament que l’on ne doit pas restreindre le plaisir mécanique de quelques occidentaux couverts de publicités et de l’autre la mort tragique d’un enfant :

Ce n’est pas courir le risque de mourir pour le plaisir qui me gêne, c’est le propre de la vie, c’est de le faire courir à des personnes qui n’y ont pas consenti. Un enfant est mort et la caravane passe.

Et de conclure :

L’enfant est mort sur l’autel de NOTRE plaisir, une sorte de sacrifice, en somme, et nous en parlons si peu. Mais l’enfant, c’est un visage aussi. Deux poids, deux mesures…

J’allume la télé. Pendant que j’ai écrit ce texte, un deuxième enfant est mort, l’horreur. Peut-on laisser continuer cela sans même y penser ? Et si on y pense, comment laisser continuer cela ?

Le débat, sur cette course, n’avance que par les morts.

Revue de presse 2006

janvier 14, 2006

Ce que l’on retiendra du Paris-Dakar 2006…

Le Figaro du 14 janvier 2006
Dakar 2006 : un jeune garçon fauché par un camion d’assistance

Le Vif (Belgique)
Dakar-2006 – Décès d’un garçonnet heurté par un véhicule

CyberPresse (Canada)
Un petit garçon tué par une voiture du Dakar en Guinée

La Nouvelle République
Décès d’un garçonnet heurté par un véhicule

LCI
Un garçonnet tué sur le Paris-Dakar

Le Nouvel Observateur
Un garçon fauché pendant la 13e étape

Edicom (Suisse)
Un petit garçon tué par une voiture du Dakar en Guinée

Libération
Dakar: un enfant tué par une voiture participant au rallye

DH Net (Belgique)
Le Dakar tue un enfant

L’Express
Sale vendredi 13 sur le Dakar

Sports.fr
La mort frappe encore

Angola Press
Le Dakar fait une victime sur son parcours en Guinée

Le Nouvel Observateur
Dakar: un deuxième enfant tué sur le rallye

Sports.fr
Il est temps d’en finir !

Le Monde
Un deuxième enfant tué sur le Dakar-2006

Paris-Dakar : arrêtons le massacre !

janvier 14, 2006

14 janvier 2006

Ce 13 décembre 2005 à 17h, le CAJO (Collectif Anti-Jeux Olympiques) s’est rendu dans les locaux de l’organisateur du Rallye Paris-Dakar, la société Amaury Sport Organisation (ASO) pour lui remettre le Prix de l’indignité humaine.

Ce prix, un pneu maculé de faux sang, symbolise l’exploitation et la pollution des pays du Sud par quelques individus en mal de sensation.

Paroxysme du mépris, ce rallye compte depuis hier un mort de plus, le jeune Boubakar Diallo. Depuis sa création, le Dakar a tué officiellement 25 personnes. Pour se justifier, les organisateurs se réfugient derrière l’alibi humanitaire, leur dernière trouvaille consistant à apprendre aux enfants des écoles des villages traversés comment recycler les déchets laissés par le rallye.

Par cette action, nous dénonçons également le sport de compétition dans son ensemble qui met en avant la lutte de chacun contre tous et la loi du plus fort.

Encore une fois, cette caravane médiadico-publicitaire a utilisé les pays africains comme terrain de jeu.

Encore une fois, le gaspillage des ressources aura été la règle.

Encore une fois, cette course absurde aura tué.

Nous devons mettre un terme à ce massacre !

Reportage photographique disponible sur 1d-photo
Le Collectif Anti-Jeux Olympiques (CAJO)
contact : contactcajo@no-log.org