Le «Dakar» enfin menacé…

by

Officiellement, l’étape du « Dakar » du 14 janvier qui devait notamment, en Argentine, traverser la Vallée de la Lune (photo) et une partie du lac de sel d’Atacama, a été annulée pour « cause de brouillard ». Une plaisanterie puisque qu’entre 3500 et 4700 mètres d’altitude, dans cette région, il y a du brouillard tous les jours en cette saison, l’hiver austral. La réalité est différente. D’une part des communautés indiennes ont fait savoir qu’elles étaient toujours opposées au passage de la caravane motorisée et d’autre par la Fondation pour la défense de l’environnement argentine (FUNAM) a demandé le 12 janvier à la Justice argentine d’interdire le passage du rallye, demande qui porte également sur les étapes du 17 et 18 janvier de la région de Cordoba. Et tous les éléments semblaient réunis pour que la justice donne satisfaction à la FUNNAM en raison des « graves préjudices causés à l’environnement », préjudices que l’on peut constater sur les images diffusées par les chaînes de télévision françaises. Les organisateurs du « Dakar » ont en effet oublié que cette course ne se déroulait pas dans des zones désertiques mais dans des espaces habités, cultivés et souvent protégés, notamment pour la préservation des rapaces, des flamands roses et des vigognes.

Mediapart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :